Passer au contenu principal

Glossaire sociétariat


 

Sociétaire
Sont admises, comme sociétaires participant ou non aux opérations de banque et aux services de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, toutes personnes physiques ou morales. Un sociétaire détient une partie du capital de sa banque. Une banque qu'il connaît bien : il côtoie les collaborateurs qui y travaillent. Un sociétaire rencontre d'autres sociétaires, des personnalités régionales, les dirigeants de la banque... Il est pleinement partie prenante dans sa région. Chaque année, il participe à l'Assemblée Générale, vote pour approuver les comptes et les résolutions, entériner les orientations de gestion et élire les Administrateurs. 
 

Administrateur
Un Administrateur de la Banque Populaire est un sociétaire. Il siège au Conseil d'Administration de la Banque dont il représente l'ensemble des sociétaires. Il participe à la définition des orientations stratégiques prises par le Conseil. Il est élu par l'Assemblée Générale annuelle. Un Administrateur est, le plus souvent, un entrepreneur, ou une personnalité locale reconnue. Il participe au développement de sa région. Le Président d'une Banque Populaire est un Administrateur élu par ses pairs au sein du Conseil d'Administration.
 
Part sociale
Pour schématiser, la part sociale est à la société coopérative ce que l'action est à la société capitaliste. Dans les deux cas, ces sociétés émettent des titres en contrepartie d'un apport financier. Ces titres représentent une fraction du capital social et constatent les droits de l'associé : sociétaire ou actionnaire. Contrairement à l'action, la part sociale n'est pas cotée. Elle n'est pas soumise aux fluctuations des marchés. Si vous souhaitez la revendre, votre Banque Populaire s'engage à vous en rembourser le montant. Comme toute entreprise coopérative, votre Banque Populaire ne peut "servir à son capital qu'un intérêt dont le taux, déterminé par ses statuts, est au plus égal au taux moyen de rendement des obligations des sociétés privées, taux publié par le ministre chargé de l'économie" (art. 14 de la loi du 13 juillet 1992 relative à la modernisation des entreprises coopératives).
 

 

Coopération
Autant qu'un statut, la coopération est un état d'esprit, partagé par les dirigeants et les élus, les collaborateurs et les sociétaires. Cet état d'esprit repose sur un constat : aucune entreprise ne réussit durablement si elle n'associe à ses succès ses actionnaires, ses clients et ses collaborateurs. La Banque Populaire est bien armée pour concrétiser cette association étroite de toutes les parties prenantes de son développement. Sans perdre de vue leur intérêt légitime. Les banques coopératives - ­comme toute entreprise coopérative - sont régies par la loi de 1947 portant sur la coopération. Ce sont des sociétés.
Elles possèdent un capital social. Le capital d'une banque coopérative appartient à ses clients sociétaires. Lors de l'Assemblée Générale annuelle, la banque coopérative fixe un intérêt statutaire (et non pas un dividende) attribué à la part sociale.
 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller