Passer au contenu principal

Prêt à taux variable


Financez votre projet immobilier avec le prêt à taux variable*

Le prêt à taux variable ou révisable est référencé ou indexé sur le marché monétaire à court terme, ce qui permet de faire varier ses versements et sa durée. Il peut être à durée fixe ou variable et à échéances elles aussi fixes ou variables. L'emprunteur peut avoir de surcroît la possibilité de revenir à un prêt à taux fixe.

> Consulter le glossaire taux variables crédit immobilier

Points Forts  

 

  • Vous pouvez bénéficier d’un coût de départ moins élevé (jusqu'à - 2 %) que celui d'un prêt à taux fixe.
  • Vous pouvez profiter de la baisse des taux.

 

* Le coût du prêt est soumis aux variations de l’indice de référence sur lequel le taux est indexé.

La contrepartie majeure du prêt à taux variable relève d’une possible augmentation du taux d'intérêt appliquée suite à une hausse de l'indice de révision, lequel est prévu dans le contrat d’origine(1). Cette augmentation de taux peut même rendre le taux révisable plus onéreux que le taux fixe. Le montant peut varier entre + 3 % et - 1 %, en fonction des caractéristiques de votre dossier et de votre profil d'emprunteur.

 

De manière générale, les prêts à taux variable présentent un taux de départ plus bas que ceux à taux fixe, mais ce taux peut ensuite varier. Aussi, quand la conjoncture de taux est favorable, vous profitez de cette baisse de taux ; en cas de hausse de taux, vous êtes sécurisé en connaissant dès la souscription de votre financement, le taux maximal que peut atteindre ce crédit.

 

Les prêts à taux révisable offrent généralement, ce qui est souhaitable, l'option de passage à taux fixe.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 

Les informations relatives aux indices de références sont consultables sur le site Internet de la Banque de France. Ces indices sont publiés chaque jour, vous y trouverez les valeurs officielles des indices de référence des taux variables (Euribor 3 mois, ou 1 an) et des taux fixes (OAT, TME).

 

Pour le financement d'une opération relevant des articles L312-1 et suivants du Code de la consommation (crédit immobilier), l'emprunteur dispose d'un délai de 10 jours de réflexion avant d'accepter définitivement les propositions qui lui sont faites dans l'offre de prêt. La vente immobilière ou la construction mentionnée est subordonnée à l'obtention du prêt nécessaire à son financement. En cas de non obtention du prêt, le vendeur est tenu de lui rembourser les sommes versées.


(1) Sous réserve d'acceptation de votre dossier par votre Banque Populaire.

L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées. Les conditions du prêt à taux variable varient selon les Banques Populaires Régionales.
Non
Non
Non
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller